Lettre ouverte aux parents victimes d’aliénation parentale

16 04 2012

Ce site est dedie a tous les enfants qui ont ete profondement aimes par leurs deux parents mais qui pourtant, pre-adolescents, ont cru bon de decider de rejeter cet amour de l’un des deux parents

sous la pression d’un intense chantage affectif inconscient pour eux, ils sont devenus, inconsciemment aussi, le bras arme d’une vengeance conjugale

la Justice n’adopte souvent pas du tout l’attitude necessaire pour sauver ces enfants et adolescents, et qui n’ont evidemment aucunement conscience du caractere pervers et catastrophique des evenements sur leur psychologie et leur avenir, apres plusieurs annees de pourrissement de la situation

leur personnalite, apres de nombreuses annees de rupture totale avec ce parent, en est profondement affectee, pire, toujours sans qu’ils n’en aient la moindre conscience morale

ils sont ainsi perdus a jamais, d’humains transformes en automates « immoraux », en fait « corrompus de l’exterieur »

la construction corrompue de leur personnalite, comme baillonnee en pleine adolescence, devient alors stable et irreversible et ils restent ainsi inconsciemment mutiles a vie

meme l’amour de ce parent, aussi puissant soit-il, des annees plus tard, ne peut plus rien y changer

leurs vies sont definitivement separees, leur relation perdue, detruite, morte

pourtant profondement aimes, enfants, ils deviennent, adultes, impermeables a cet amour, insensibles, car violes par ce qui peut s’appeller un processus d' »alienation », provoque et/ou instigue par l’autre parent, corrompus qu’ils sont dans un role de contre-fort du parent gardien, qu’ils ont eu a tenir, contre-nature, situation totalement anti-educative

tout reste a faire en matiere de justice familiale sur cette question, car il s’agit clairement d’un genocide social, touchant des dizaines de milliers d’enfants

en attendant, paix a leur ame, pauvres adolescents d’hier et d’aujourd’hui, et donc pauvres adultes de demain qui, jusqu’a la fin de leur vie pour 2/3 d’entre eux, ne reussiront jamais a sortir du piege psychologique dans lequel ils sont tombes

Parents, concernes par ce probleme, ne lachez pas prise dans les procedures judiciaires et n’hesitez pas d’utiliser les documents de ce site afin de faire prendre conscience a votre juge et aux psychologues et experts designes de la gravite de la situation et des moyens necessaires pour sauver vos enfants

Si vos enfants sont devenus majeurs, seuls, sans aide judiciaire, et vos enfants devenus adultes, vous devrez adopter une nouvelle attitude, conscients que le piege s’est referme sur vos enfants

Laissez votre porte ouverte, qu’ils le sachent, ne leur en portez pas grief puisqu’ils ont ete « alienes » par (la psychologie de) votre ex-conjoint(e) et souvent son entourage aussi

votre ex-conjoint est souvent lui-meme aliene dans sa propre psychologie, soit alienant volontaire soit alienant inconscient

rien ne sert de « courir » derriere eux, ni de vous culpabiliser; ces enfants que vous avez aimes sont devenus differents, ils ne sont plus les memes (que ceux que vous avez aimes); transformes, ces adultes ne sont plus ni des enfants ni vos enfants tels qu’auparavant: apprenez a faire la part des choses, reconnaître objectivement la realite

Vous avez droit a votre propre vie, votre propre bonheur; ne vous laissez pas envahir par leur rejet qui n’est pas un rejet de vos enfants mais d’adultes qui sont bien etrangers a vous, bien differents de vous; ils se trouvent dans une situation qui ne necessite plus votre amour de parent comme lorsqu’ils etaient enfants

ni colere, ni indifference, mais votre amour doit s’exprimer autrement, rester disponible s’ils prennent entretemps conscience, mais sinon gardez cette capacite et cette creativite d’amour pour vous-memes et votre nouveau ou futur conjoint et votre entourage actuel: n’hesitez pas de vivre votre vie d’adulte, en aimant vous souvenir de votre bonheur et votre don en tant que parent actif et soyez content d’avoir su aimer vos enfants, fait ce qu’il fallait pour eux et, maintenant qu’ils sont adultes et constatant objectivement votre ecartement (injuste et injustifie), reprenez votre autonomie d’adulte (qui fut certes parent avant et qui eventuellement pourrait le redevenir mais seulement si vos enfants ont la chance dans leur vie de retrouver des relations saines et qui reouvrent leur coeur et les sortent du piege dans lequel ils sont tombes malgre vous, malgre eux)

courage et aimez, aimez-vous aussi, vous y avez droit !

aimez-les, continuez de les aimer, mais autrement, selon les stades et evenements de la vie

battez-vous, tant que la Justice peut les aider et sauver la situation

Publicités

Actions

Information




%d blogueurs aiment cette page :